Wadi Rum

Après la traversée du désert en Iraq l'automne dernier, je veux vous parler du désert Jordanien. La Jordanie est principalement composée de désert (vallée du Jourdain et Amman excepté), dont le plus connu est le désert du Wadi Rum. Situé à l'extrémité Sud de la Jordanie, le désert du Wadi Rum est la plus grande vallée de Jordanie. Wadi Rum veut dire la vallée élevée.

Bien que nous ne soyons qu'à 60 kilomètre de la Mer Rouge, le plus haut sommet se situe à 1800 mètres d'altitude.

Panorama 360° du Wadi Rum

Wadi Rum en dromadaireHabité depuis l'époque préhistorique, le désert a vu notamment les Nabatéens s'installer (à l'origine des constructions de Petra). Aujourd'hui réserve protégée, le Wadi Rum est habité par des familles de Bédouins. Et le détour des rencontres nous a fait rencontrer une jeune belge récemment mariée à un Bédouin et installée dans l'unique village de la réserve. Et détail de l'histoire, elle connait très bien la Suisse Romande, et la Gruyère en particulier pour y avoir passé fréquemment ses vacances.

Mais bon, si vous avez entendu parler du Wadi Rum, c'est pour autre chose. Entre 1917 et 1918, un officier britannique, un certain T. E. Lawrence décide d'y installer son centre opérationnel de la Révolte Arabe. Le film de David Lean intitulé « Lawrence d'Arabie » fut tourné presque exclusivement dans le Wadi Rum en 1962. Cela a beaucoup aidé la popularité du lieu dans les pays occidentaux.

Malgré le développement du tourisme et l'afflux d'argent (il n'est plus rare de voir les Bédouins avec de gros 4x4 flambants neufs et le téléphone portable avec Wifi), les autorités essaient de préserver le site. Pas de grands hôtels de luxe, mais des campements à la mode bédouin, dans des tentes, voir des tentes en peaux d'animaux « bien parfumées » pour les plus authentiques. La méthode tourisme de masse consiste à dormir dans des campements pouvant accueillir plus de 200 personne à la frontière du parc. Pour les puristes, possibilités de faire un trek à pied ou à chameaux avec les bédouins et de monter sa tente au milieu du désert, à 6-10 personnes.

Pour notre part, nous avons choisi le semi-confort en s'installant au camp du Capitaine pour 2 jours. Excepté les sanitaires en dur, tout le reste se fait sur le sable, recouvert par endroits de tapis. Certes les lits ne sont pas sur le sol, mais la propreté dans les tentes est liée aux aléas des bourrasques de sable. Il n'y a pas d'électricité, si ce n'est la place centrale pour les repas. Et bien entendu pas de chauffage. Alors qu'avec le soleil durant la journée les températures montent allégrement au dessus de 25 degrés, la nuit est très fraîche, en dessous de 10 degrés. Donc il vaut mieux avoir de bonnes couvertures.

Entrée du Camp du Capitaine

Camp du Capitaine: la cantine     Camp du Capitaine: les chambres

Comme c'était notre première visite dans ce lieu, nous avons opté cette fois pour une visite du désert en véhicule 4x4 (c'est d'ailleurs l'option principale utilisée par les touristes, avec des tours variant de 1 à 8 heures, en fonction du nombre de lieux visités) afin de se faire une idée du lieu.

Dans le Wadi Rum, on peut découvrir, en plus des nombreux sites d'escalade :

Le temple nabatéen

Situé en périphérie du village de Wadi, le temple Nabatéen n'a rien d'exceptionnel, surtout après avoir visité d'autres lieux en Jordanie. Peu après, la route s'arrête, le désert s'ouvre à nous.

Les falaises au dessus du temple nabatéen     Le début du désert

La source de Lawrence

Appelée ainsi car c'est un des uniques lieux ayant un lien direct avec le passage de l'armée de Lawrence. C'est à cet endroit que Lawrence s'approvisionnait en eau.

Le 13 septembre 1917, Lawrence, en rentrant d'Aqaba a écrit dans son livre :

« pour me débarrasser de la poussière et transpiration de mon long voyage, je suis allé de suite dans la source à l'entrée de la montagne, le long du mur en ruine de la conduite qui avait une fois fait couler de l'eau jusqu'aux portes des maisons nabatéennes, au bas de la vallée. Ce fut une ascension facile de 15 minutes pour une personne fatiguée. Au somment, la chute d'eau Al Shallala comme les arabes la nomment est seulement à quelques mètres.

Panorama depuis la source de Lawrence     La source de Lawrence

Khazali Canyon

Imaginez un caillou géant émergeant du désert, dans lequel on a fait une grande entaille au milieu. Voici comment je peux décrire le Canyon de Khazali. Suivant les couleurs reflétées, le site est d'une immense beauté. On y trouve même des inscriptions très anciennes.

Khazali Canyon     Khazali Canyon

Khazali Canyon

Les dunes

On peut trouver des dunes de sable un peu plus grandes que les autres. Bref, s'il n'y avait que ces dunes, cela ne vaudrait pas le détour. La plupart du désert est plat.

   

Wadi Rum      Wadi Rum

Wadi Rum     Wadi Rum

Little Bridge

La nature a creusé un petit pont dans les cailloux, que l'on peut enjamber si on n'a pas le vertige. Au moins, le panorama vaut le détour au sommet du rocher.

Wadi Rum Little Bridge     Wadi Rum Little Bridge

Um Frouth Rock Bridge

C'est un endroit un peu caché, mais d'une grande beauté. En effet, la roche, de manière naturelle, a créé une sorte d'immense arche de plusieurs mètres de hauteur. Pour les plus courageux, vous pouvez escalader la falaise pour vous rendre au sommet. Les jeux d'ombres et de lumière sur les différents cailloux sont merveilleux.

Um Frouth Rock Bridge  Um Frouth Rock Bridge Um Frouth Rock Bridge

Um Frouth Rock Bridge

Sites de coucher de soleil

Divers sites un peu en hauteur permettent un superbe panorama pour le coucher de soleil. Alors que le soleil donne l'impression de tout écraser durant la journée, à la tombée du jour , tout prend du relief et paraît de plus en plus grand.

Coucher de soleil sur le Wadi Rum    Coucher de soleil sur le Wadi Rum

Coucher de soleil sur le Wadi Rum     Coucher de soleil sur le Wadi Rum

     

La Maison de Lawrence

Ce fut la plus grosse déception de la visite. En effet, la visite ayant bien débuté, la maison de Lawrence était un des derniers lieux au programme. Et en arrivant sur place, ce ne fut qu'un amas de cailloux à l'ombre d'un rocher. Et même si cela fut un temps une maison, cela devrait plus ressembler à un cabanon qu'à une maison.

La maison de Lawrence (en ruine)     La maison de Lawrence (en ruine)

Pour palier à cette déception, de nombreuses autres merveilles existent, si on prend des circuits touristiques à la journée. Mais la vraie aventure doit se vivre à pied ou à chameau comme les bédouins, voir en faisant l'escalade. Sinon, en voiture, 1 voir 2 jours sont amplement suffisants. Voilà, je vous laisse apprécier le site avec quelques photos bonus.

Bonne promenade

Wadi Rum     Wadi Rum

Wadi Rum     Wadi Rum

Wadi Rum     Wadi Rum

Wadi Rum     Wadi Rum

Wadi Rum     Wadi Rum

 

 

[Amman] [Petra] [Wadi Rum] [Jerash] [La Mer Morte] [Site Baptême Jésus] [Nebo-Madaba] [Karak] [Aqaba] [Umm Qais] [Châteaux] [Ramadan]