Le Mont Nébo et Madaba

Après vous avoir présenté le site du baptême du Christ, un autre haut lieu de la chrétienté que je veux vous présenter est le mont Nébo, situé à 35 kilomètres d'Amman.

Panorama du Mont NéboDu promontoire du mont Nébo battu par les vents, Moïse vit la Terre Sainte de Canaan, au-delà de la mer Morte, de la vallée du Jourdain, de Jéricho et des collines distantes de Jérusalem. Malheureusement, il mourut avant d'y parvenir et fut inhumé « dans la vallée, au pays de Moab, de l'autre côté de Beth-Peor ». Sa tombe n'a jamais été retrouvée. Après avoir consulté l'oracle, Jérémie aurait caché l'arche d'Alliance, la tente et l'Autel des parfums sur le mont Nébo. (lire Deutéronome 34:1)

J'ai cherché, je n'ai rien trouvé. Mais la portée symbolique du lieu vaut le détour, tout comme le Panorama. Pour sûr, Moïse a pu contempler la Terre Promise depuis un beau promontoire.

Le Mont Nébo devient dès le début de l'époque byzantine, un lieu de pèlerinage même si le lieu exact n'est pas précisément connu. Un parking nous accueille et on s'avance ensuite à pieds vers le promontoire.

Une belle allée au milieu d'une forêt (certes pas une forêt étoffée comme en Suisse, mais pour la Jordanie, c'est déjà pas mal) nous amène au cœur du site. Au bout de l'allée se trouve le monument du Jubilé de l'an 2000, érigé en l'honneur de la visite du pape Jean-Paul II le 20 mars 2000. Sur la pierre est gravée « Unus Deus, Pater Omnium, Super Omnes ». Le pape Benoit XVI a visité ce lieu le 9 Mai 2009, lors de son pèlerinage en Terre Sainte.

Comme une autre pierre l'indique, le mémorial de Moïse est placé sous la responsabilité des Franciscains.

Allée d'arbres du Mont Nébo Pierre du Jubilée de l'An 2000 pour Jean-Paul II Mont Nébo, sous la garde des Franciscains

Une fois tout le promontoire traversé, on peut pleinement comprendre les Saintes Ecritures lorsqu'on découvre la panorama qui s'offre à nous sur la Terre Promise (bon, il faut bien choisir son jour, car très souvent c'est brumeux. La saison des pluies entre deux averses est la plus propice) et la vallée de la Mer Morte qui s'étend à -400 mètres.

Panorama du Mont Nébo  Panorama du Mont Nébo

Avec de bons yeux, on peut deviner les lieux connus : Hébron, Bethléem, Jéricho, Jérusalem, la Mer Morte.

Panorama du Mont Nébo vers Israël

Au point le plus haut de la colline se trouvent les ruines d'une église du 4e siècle. Elle fut construite pour commémorer le lieu de la mort de Moïse. Une église plus récente y fut construite par-dessus. Malheureusement, depuis mon arrivée en Jordanie, l'église est en restauration et ne devrait pas être finie avant mon départ. Il faudra donc se contenter d'une église métallique d'échafaudages pour lieu de recueillement. C'est un peu tout ce qu'il y a à voir en ce lieu. Mais, comme l'a écrit Antoine de Saint Exupéry dans « Le Petit Prince », « on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. »

L'église du Mont Nébo  L'église du Mont Nébo

Mais pour moi, le moment magique en ce lieu fut la célébration de la messe de Minuit à la veille de Noël, dans la petite salle du sanctuaire, messe célébrée en partie en arabe, en anglais, en français et en italien. Tout cela à un jet de pierre de la Terre Sainte et de Bethléem.

Les mosaïques d'époque ont été restaurées et mises en exposition dans le petit musée du site. Ce sont d'ailleurs ces mosaïques qui on fait la renommée de la ville de Madaba, située à 5 kilomètres du site.

Une mosaïque du Mont Nébo  Madaba

Certes le centre-ville de Madaba est devenu une zone piétonne récemment restaurée, avec moult boutiques de souvenirs, mais pour la sortie du vendredi et échapper au tumulte d'Amman, c'est une destination très agréable.

Boutique souvenir de Madaba                            Boutique souvenir de Madaba   

Madaba, citée également dans la Bible (Nombres 21:30 and Joshua 13:9), possède un trésor : ses mosaïques, de la période byzantine et Umayyade ainsi que de nombreux vestiges d'églises.

Eglise de Madaba et mosaïques  Eglise de Madaba et mosaïques

Eglise de Madaba et mosaïques

Eglise de Madaba et mosaïques  Eglise de Madaba et mosaïques

Dans la basilique orthodoxe grecque de Saint George se trouve la mosaïque la plus réputée : la carte de la Terre Promise, datée du 6e siècle. Avec près de 2 millions de pièces, cette mosaïque représente la Palestine et le delta du Nil. Elle est connue pour être surtout la représentation la plus ancienne de la Terrain Sainte et de Jérusalem.

Basilique orthodoxe grecque de Saint George  Basilique orthodoxe grecque de Saint George et sa mosaïque de la Terre Sainte

Sur la photo de gauche, on voit très bien la ville de Jérusalem (de l'époque byzantine). Sur la photo de droite, on y voit le Jourdain et la Mer Morte, avec pécheurs et poissons dans le Jourdain. La ville de Jéricho est représentée par les palmiers.

Basilique orthodoxe grecque de Saint George et sa mosaïque de la Terre Sainte  Basilique orthodoxe grecque de Saint George et sa mosaïque de la Terre Sainte

Pour plus d'informations sur l'histoire de la mosaïque, consultez http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_Madaba

Je vous conseille aussi les sites interactifs suivants pour les explications sur les représentations de la mosaïque : http://198.62.75.1/www1/ofm/mad/index.html et http://www.jerusalem .muni.il/en/SitesMuni/Culture/Archaeology/Pages/PageSite_541.aspx

Bienvenue au paradis de la pierre taillée.

 

[Amman] [Petra] [Wadi Rum] [Jerash] [La Mer Morte] [Site Baptême Jésus] [Nebo-Madaba] [Karak] [Aqaba] [Umm Qais] [Châteaux] [Ramadan]