Introduction

Bonjour. Avant tout, laissez-moi me présenter. Je m'appelle David Vaucher et j'ai commencé les scouts en 1988. Après m'être occupé des Pionniers-Cordées, puis des guides et routier, je me suis occupé en 2001 du groupe scout de Bulle. J'étais également membre de l'équipe cantonale fribourgeoise depuis 1999.  Dittia Chakrabarti, qui m'a accompagné dans cette aventure, est venue rejoindre le groupe de Bulle comme cheffe Arlequins et membre de la 4e branche, ceci après plusieurs années de scoutisme dans le groupe Saint-Pierre de Fribourg. Christine Gehring a rejoint notre équipe, car elle a déjà travaillé pendant une année dans l'orphelinat où nous nous sommes rendus. Marc Spicher, le quatrième membre de l'équipe, est également scout depuis de nombreuses années à Bulle, dont 5 ans comme Pionnier.

Tap-Tap

Pour comprendre d'où nous vient l'idée du projet qui va être présenté par la suite, il faut remonter en 1996. Cette année-là, l'aumônier du groupe scout de Bulle décida de partir en mission en Haïti. Un de ses buts fut de créer des liens entre la Suisse et Haïti. Plusieurs personnes prirent part à ces échanges. Durant l'été 1998, je décidais à mon tour de partir un mois à la découverte d'un des pays les plus pauvres du Tiers-Monde, Haïti. Mon but était de vivre quelque chose de différent. Et bien croyez-moi, comme dépaysement, il n'y a pas mieux. J'y ai passé deux semaines de visite avec le prêtre qui m'a accueilli et les autres semaines, j'effectuais un travail bénévole dans deux associations de développement et d'aide aux paysans. Durant ce même été, Dittia passa 3 mois de stage dans le cadre de ses études. C'est durant ces semaines que nous avons réfléchi à l'éventualité de réaliser un projet avec les scouts. De retour en Suisse, nous n'avons cessé d'en parler, tant nous avions été touchés par ce voyage. Nous avons alors soumis notre idée de réaliser un projet en Haïti aux 4e branche de Bulle et avons reçu un écho positif.

Alors en 1999, avec les Guides et Routiers de Bulle, nous avons décide de concrétiser un échange avec une troupe scoute (crée il y a une année) dans un orphelinat de 500 enfants, à 15 km de Port-au-Prince, la capitale d'Haïti. Depuis le mois de janvier, au fil de nos réunions, nous avons préparé diverses activités à faire avec les enfants. Nous avons dû également prévoir une liste de matériel à emporter avec nous, car ce qui peut paraître évident à trouver dans notre pays ne l'est pas forcement dans ce pays. Nous sommes finalement partis à 4 pour les mois de juillet et d'août principalement. Dans l'orphelinat, pendant les vacances scolaires, les enfants sont occupés durant 6 semaines à diverses activités telles que cuisine, peinture, anglais, danse, musique, artisanat, scoutisme et d'autres encore. Nous devions nous occuper d'un groupe de 31 enfants, 4 matinées par semaine, les après-midi étant réservés à la préparation du lendemain ainsi qu'à diverses taches communautaires pour le bon fonctionnement de l'orphelinat.

Dans ce compte rendu, je vais beaucoup insister sur le côté scout de notre séjour. Mais il faut aussi savoir qu'en dehors de ses occupations, nous avons pris soin des autres enfants par l'encadrement dans les maisons, lors des services d'entretien de l'orphelinat, en les écoutant lors de problèmes, en participant à leurs jeux. Nous avons aussi passé du temps avec les enfants de l'hôpital, qui ont beaucoup besoin de cette compagnie, car ils ne sont pas habitués à ce milieu de vie.

Top


Sommaire          Précédent: Sommaire          Suivant: L'association

David Vaucher

[Sommaire] [Introduction] [L'association] [Sur le terrain] [Conclusion] [Paroles d'enfants] [Prière scoute] [Contacts] [Galerie de photos] [Liens]