L'association

 


Hôpital St-Damien

L'Association "Nos Petits Frères et Soeurs"

Fondée en 1954 par le Père William Wasson, l'association s'occupe actuellement de 6 orphelinats et d'un hôpital pour enfants. Le premier a été créé à Mexico et compte plus de 1000 enfants. Celui d'Haïti (1987) en compte environ 500. Les autres foyers se trouvent au Honduras, au Nicaragua, au Guatemala et depuis juin 1999 dans le pays d'El Salvador. L'orphelinat d'Haïti (Kay St elen) se trouve à Kenscoff, à 1600 m d'altitude. L'hôpital St Damien est à Pétion-Ville, dans la proche banlieue de Port-au-Prince. L'association en Haïti est dirigée par le Père Richard Frechette, prêtre diplômé depuis peu en médecine (un atout non négligeable pour travailler et prendre les bonne décisions à l'hôpital). Ces deux institutions vivent grâce aux donations des USA, du Canada et des pays de l'Europe de l'Ouest. De nombreux volontaires d'une quinzaine de pays viennent pour quelques mois (normalement une année) offrir leur services au bon fonctionnement de l'organisation.

Top

L'orphelinat

Orphelinat

L'orphelinat accueille des enfants de 0 à 20 ans et leur procure logis, habits, nourriture, éducation et loisirs. Ce sont principalement des enfants des rues n'ayant plus de père ni de mère et qui sont accueillis avec leurs frères ou sœurs. De nombreux enfants sont aussi recueillis par l'intermédiaire de l'hôpital, où ils ont été abandonnés par leur famille. Comme l'organisation fonctionne sur le principe d'une grande famille, ces enfants ne sont pas adoptables, mais l'organisation se porte garante de leur suivi, même au-delà de 20 ans, jusqu'à ce qu'ils soient indépendants. Les donations fonctionnent sur le mode des parrainages. Chaque enfant à un ou plusieurs parrain à qui il donne régulièrement des nouvelles en échange d'un versement d'un certain montant chaque mois.

Les enfants sont répartis dans 13 maisons en fonction du sexe et de l'âge. Pour chaque maison, il y a un volontaire responsable ainsi qu'un ou deux haïtiens adultes engagés par l'association. Il y a une cuisine centrale pour préparer la nourriture et la distribuer, mais les repas sont pris par groupe dans les maisons. L'orphelinat possède sa propre boulangerie, une école primaire, un coiffeur, un cordonnier ainsi qu'un atelier de couture et une petite infirmerie (Pour les cas plus importants, il y a l'hôpital en ville).

Top

L'hôpital

Clinique

L'hôpital St Damien dispense (contre une somme symbolique) des soins aux enfants démunis entre 0 et 5 ans. La clinique externe est ouverte tous les matins. C'est ici que se font les admissions pour les consultations. Mais vu le nombre élevé de demandes, les infirmières doivent faire chaque matin un tri des enfants qui vont pouvoir être consultés en prenant d'abord les cas les plus graves. Pour les enfants qui nécessitent une opération, ils sont accueillis à l'hôpital qui a environ une centaine de lits. Pour les cas les plus graves (comme par exemple dernièrement une opération à cœur ouvert), certains enfants sont même envoyés à New-York pour y être opérés. Les parents peuvent passer la journée avec leur enfant pour s'en occuper. La majorité des enfants sont soignés pour malnutrition ou infections graves. Pour certains enfants, c'est une véritable résurrection.

Pour de plus amples informations,

visitez le site officiel de l'association "Nos petits Frères et Soeurs":

http://www.nph.org

Autres liens sur l'association et Haiti

Top


Sommaire          Précédent: Introduction        Suivant: Sur le terrain

David Vaucher

[Sommaire] [Introduction] [L'association] [Sur le terrain] [Conclusion] [Paroles d'enfants] [Prière scoute] [Contacts] [Galerie de photos] [Liens]