Langano

Pour profiter des plaisirs de la baignade et pour se remonter le moral durant la saison des pluies en été dernier, nous partions de temps à autre avec une équipe à 200 km au sud d'Addis, au bord du lac Langano. 200km seulement, mais en altitude, on passe de 2500 mètres à 1500 mètres, ce qui est loin d'être négligeable.

Panorama

Que l'on n'aille pas me dire qu'en Éthiopie on manque d'eau. Durant tout le trajet aller, il n'a fait que pleuvoir, lorsque j'y suis descendu en Juillet dernier. Et tout autour de la route, ce n'était que des rivières en crue, des champs inondés, et même parfois la rivière sur la route. Mais comme il pleut trop en peu de temps, le terrain n'a malheureusement pas le temps d'absorber toute cette eau. Résultat: les cultures sont détruites par les torrents de boue et ensuite les champs sont étouffés par cette terre solidifiée.

Sur la route innondée      Sur la route innondée

Sur la route innondée

Heureusement pour nous, moins d'une heure après notre arrivée au bord du lac, le soleil a fait son apparition. Et en 5 minutes, nous voilà en shorts. Si près de l'Équateur, on ne peut pas dire que le soleil cogne, il nous brûle directement (en témoignent les nombreuses couleurs que nous avons tous pris). Nous sommes partis sur les rochers avoisinant l'hôtel. Quel plaisir de faire un peu de montagne. Nous avons alors eu la chance de voir de nombreux animaux sortir de leur demeures: des familles entières de singes, des sortes de marmottes, des aigles, des marabouts, des pélicans, une espèce de toucan, des papillons aux couleurs multiples et une foule d'autres oiseaux.

Vue de la lagune

Singe  Les falaises

La ballade s'est terminée par le bord de plage. Nous avons alors pu nous amuser avec les cailloux magiques, c'est à dire les roches volcaniques qui flottent sur l'eau. Tous les lacs d'Éthiopie sont déconseillés à la baignade exceptés deux, à cause du danger de bilharziose. Le lac Langano fait partie de ces exceptions. Sa couleur naturelle est brun sale (un peu comme nos lacs et rivières en Suisse après un fort orage quand ils charrient beaucoup de boue). C'est dû aux nombreux sédiments qui composent le lit de ce lac, et qui fait ainsi qu'il est possible de s'y baigner.

Le bord du lac 
Le bord du lac

La soirée s'est passée sur la plage autour d'un bon feu. Pour ceux qui ont vu la photo du Jamboree en Thaïlande (www.scoutsbullois.ch) depuis le point de vue en altitude, vous remarquerez quelques similitudes. Et ce feu sur la plage, sous un magnifique ciel étoilé ne fait que rappeler ces bons souvenirs.

Panorama
           
Panorama
Une chose frappe ici lorsqu'on regarde le ciel: en cherchant à s'orienter, on remarque que l'étoile polaire se trouve presque sur la ligne d'horizon. De même, la Grand Ourse, au lieu d'avoir comme en Europe une inclinaison de 100-110 degrés, ici elle est inclinée à presque 180 degrés, à la verticale. Il en va de même constatation pour le soleil. En Europe on nous dit qu'il ne passe jamais par le Nord. Maintenant que nous sommes en Juillet, avec le soleil plus haut que le tropique, vu depuis l'Éthiopie, on peut l'observer au Nord de la voûte céleste.

Brasier

 Puis il faut reprendre la route du retour, terminer son rêve et revenir à une réalité plus africaine.

Le village

[Addis] [Omo] [Le Tigray] [Harar] [Lalibela] [Langano] [Wenchi] [Awash] [Cuisine] [Littérature] [Portraits] [Documentaires]