Introduction

 

Table des matières


Premières impressions de recherche

Quand on s'intéresse aux livres électroniques, on se rend très vite compte que le domaine est très vaste et mal défini. De plus, cette technologie est en plein développement. Mais qu'entend-on par livre électronique. Lors des premiers pas dans cette voie, le premier but était d'utiliser les livres électroniques pour remplacer la lecture sur papier et ainsi rendre accessible une plus grande variété d'information sur un matériel restreint. Les premières idées furent de s'approcher le plus des livres standard et donc de s'éloigner de l'ordinateur de bureau. En effet, afin de pouvoir lire plusieurs heures dans la position qui nous convient le mieux, la plus confortable, il faut que l'appareil soit maniable. Un livre électronique devrait donc fournir tous les avantages des livres sur papier, mais doit en plus fournir les particularités des documents électroniques. Actuellement, la majorité des livres électroniques proposés ne sont que des prototypes. Si l'on s'intéresse uniquement aux produits commerciaux, on peut voir qu'à part deux ou trois articles, les modèles s'approchent soit de l'ordinateur portable, soit des agendas électroniques.

Le concept d'utilisation d'un livre électronique pour Enerd'ji@ 2001.

Le but de toute cette première partie de recherche est de trouver un modèle adéquat de livre électronique pour une utilisation durant le camp scout Enerdji@'2001. Quels doivent être les critères de choix ? Comment va être utilisé l'appareil ?

Top

Organisation du camp

Durant l'été 2001, les scouts du canton de Fribourg vont organiser leur camp cantonal dans la région d'Estavayer-le-Lac. Une vingtaine de troupes de tout le canton seront présentes. Nous passerons deux semaines sous tente, tous réunis au même endroit. Diverses constructions, jeux et randonnées sont prévus. Mais plus précisément, cela signifie quoi ?

Le premier message radio de l'histoire a été envoyé en morse du haut de la tour Eiffel au moyen d'une grosse ampoule. Il esixte aujourd'hui deux de ces ampoules: la première se trouve à Paris et la deuxième à Fribourg. Sur cette idée, les scouts fribourgeois essaieront néanmoins de communiquer à traver le monde via l'ampoule de Fribourg et via Internet. Afin de faire fonctionner cette ampoule, ils devront produire de l'énergie. Cette énergie sera disponible au moyen de 5 véhicules différents qui seront actionnés par l'énergie humaine. Mais il manque malheureusement un élément vital (chaîne, voile, roue...). Les scouts auront donc la tâche de réunir ces cinq éléments manquants en parcourant un des cinq chemins proposés:

  • Chemin de l'énergie: utilisation rationnelle de l'énergie valorisation des énergies renouvelables
  • Chemin écologique: apprentissage du recyclage, découverte de notre planète, de sa faune et de sa flore, sensibilisation sur l'environnement et sa protection
  • Chemin social: Découverte des joies de la Bonne Action en rendant des services (devise scoute) à la région qui nous accueillera. Plusieurs projets d'aides communautaires cantonales voir internationales naîtront lors de ce camp.
  • Chemin du scoutisme: Joie des traditionnelles activités scoutes, constructions, apprentissage des premiers secours, connaissance des noeuds, approfondissement de nos valeurs à travers la loi scoute...
  • Chemin de la communication: (qui n'est pas des moindres et qui nous intéresse au plus haut point) Possibilité de surfer sur Internet afin de découvrir le monde sous un autre angle, de communiquer avec des scouts des cinq continents, de partager leurs expériences vécues, mais également de confectionner leur propre journal télévisé et des articles destinés au journal de camp ainsi qu'à la publication sur Internet

Les objectifs d'une telle manifestations sont nombreux:

  • Faire vivre un camp cantonal aux scouts de manière ludique et éducative
  • Créer un échange intergroupe entre scouts (grâce à un terrain unique notamment)
  • Renforcer l'esprit scout entre les différentes entités linguistiques du canton
  • Montrer au public un scoutisme en accord avec son temps et effacer les clichés ancestraux qui l'accablent. (D'où l'utilisation des moyens de communication modernes)
  • Obtenir un engagement maximum
  • Sensibiliser les scouts aux problèmes des énergies renouvelables et non renouvelables, de la protection de la nature et de l'environnement par l'entraide.

Des ONG seront présentes ainsi que de nombreuses autres personnalités. Le cyber-café offrira la possibilité aux scouts de communiquer avec le monde entier.

Tous les inférgrédients sont réunis pour fêter le premier été dans le 3e millénaire Et toutes les valeurs (échange, partage, jeux, vie en plein air, vie en petits groupes, responsabilité de chacun, progression personnelle, etc) qui ont fait des Scouts Fribourgeois le plus grand mouvement de jeunesse du canton de Fribourg encore aujourd'hui après plus de 85 ans, seront aussi de la partie.

L'organisation du camp est divisée en plusieurs secteurs :

  • Logistique :
    • Administration - traduction
    • Nature et environnement
    • Premiers secours et Sécurité
    • Ravitaillement
    • Infrastructure et matériel
    • Excursions et visites
    • Média et exposition
  • Jeux et thématique :
    • Animation
    • Cérémonie d'ouverture
    • Cérémonie de clôture
    • Animations spirituelles
  • Relations publiques :
    • Relations politiques
    • Sponsoring
    • Contact avec le MSDS
    • Presse

Le travail de chacun de ces secteurs est coordonné par un comité d'organisation. Chaque groupe produit ses propres documents, mais beaucoup d'informations ont besoin d'être échangées entre les secteurs et une bonne partie sont communes à tous. Lors du déroulement du camp, toutes ces informations auront besoin d'être souvent mises à jour et être rapidement disponibles pour chaque responsable. Le volume d'informations pour gérer 1500 personnes peut vite devenir assez conséquent et donc être impossible à transporter n'importe où et rendre difficile l'accès à l'information désirée. Cela implique donc l'utilisation des moyens de communication les plus adaptés au terrain et les plus modernes.

Encore une dernière remarque. Enerd'ji@, pourquoi un nom de camp aussi farfelu? C'est tout simplement une anticipation aux commentaires divers à l'encontre des prononciations variées qui caractérisent notre canton et qui auraient fait du mot grec original "Energia" ce qu'il est devenu avant même d'être estropié!

Top

Utilisation de l'appareil

Sur le terrain, le livre électronique sera donc très utile pour éviter de devoir transporter des kilos de documents. Il pourra  fournir des informations très précises sur tous les participants (en fonction des données qu'ils ont fourni lors de leur inscription) et il sera donc ainsi plus facile de gérer la formation des groupes pour les divers jeux ou activités. On aura aussi toujours sous la main le programme général du camp jour après jour ainsi que le programme détaillé des diverses unités (environ une vingtaine). Par une simple interrogation, les responsables sauront  toujours qui fait quoi à quel moment. Il va de soi également que pour chaque activité organisée, un descriptif détaillé du déroulement de l'activité est établi (organisateur, horaire, lieux, cartes, liste des équipes, déroulement, règles du jeu...). Si l'on compte 3 activités majeures par jour pendant 10 jours, cela fait 30 dossiers de plusieurs pages. Outre ces informations générales, des données plus spécifiques à chaque groupe sont indispensables. On peut citer par exemple un agenda des activités et rendez-vous personnels, des cartes topographiques de la région pour les organisateurs des randonnées, un répertoire de gestion du stock et des menus pour le secteur ravitaillement, la gestion du service de prêt pour le matériel. A tout ceci, on peut ajouter quelques pages concernant la liste des numéros et adresses d'urgence, des contacts des divers responsables. Et la cerise sur le gâteau pourrait être la publication du journal de camp ainsi que des informations pour les visiteurs occasionels du camp. On peut aussi y ajouter les articles de presse et une galerie de photos. Et si l'on tient également compte que ce camp est bilingue, de nombreux document vont être traduits en français et en allemand. Cela nous fait donc finalement un gros volume de documents qui, s'ils sont imprimés sur papier, devront être distribués en plusieurs exemplaires. L'utilisation de livres électroniques serait donc un atout majeur soit pour l'accession à l'information, soit d'un point de vue écologique.

Top

Caractéristiques

Afin que cet outil devienne un compagnon et non un fardeau, il faut avant tout qu'il puisse nous suivre partout dans la nature et qu'il soit moins encombrant que des documents imprimés. Donc plus sa taille sera petite (sans pour autant que cela n'affecte l'affichage des informations) et son poids faible, plus il sera aprécié. De plus, étant dans la nature, les prises électriques ne seront pas légions. Il faut donc que la durée d'utilisation sur bateries soit la plus longue possible. En ce qui concerne l'affichage, il faut que celui-ci soit de très bonne qualité pour permettre une bonne lecture et un écran couleur ne serait pas superflu pour permettre un bon affichage des plans et diverses cartes géographiques. Du fait que de nombreux documents seront préalablement produits sur PC et qu'un site internet est prévu, il faudrait que le système d'exploitation du livre électronique supporte les principaux formats de documents sur PC (principalement le format HTML) et que le transfert de données puisse se faire directement via l'ordinateur, sans avoir besoin de passer via modem par un réseau téléphonique et un serveur spécialisé. Dans le cas d'une utilisation des livres électroniques sur un terrain restreint, on pourrait imaginer que tous les appareils restent connectés en permanence par l'intermédiaire de liaisons radios qui couvriraient tout le terrain de camp. Il faut aussi, mais cela va généralement de soi pour un livre électronique, que l'on puisse prendre ses propres notes sur l'écran ou anoter les documents et ensuite les transférer sur un terminal. Bref, on peut donc constater que pour faire un bon livre électronique, les composantes matérielles et l'ergonomie ont une très grande importance, la partie logiciel venant au second plan. 

Top

Mais que faut-il pour avoir un bon livre électronique ?

Avant tout, comme l'utilisateur va passer de nombreuses heures devant son écran, il faut que celui-ci soit de très bonne qualité. Or, actuellement, cette technologie d'écran plats LCD doit encore être développée. Le matériel devant être facilement transportable, il ne doit pas y avoir trop d'accessoires externes à l'écran. Donc, pour toutes les saisies d'informations (ce qui correspondrait à la prise d'annotations dans un livre ou un article), il faudrait pouvoir le faire directement sur l'écran. Concernant l'écran, il faut également qu'il soit facilement orientable afin qu'il puisse être utilisé sur un bureau, dans une chaise, allongé dans le lit ou en voyage. Pour faciliter son transport, cet appareil doit être d'un poids raisonnable (plusieurs études ont démontré qu'un poids idéal doit se situer à moins de 1.5 kg) et ne doit pas trop s'échauffer lors de son utilisation. D'autres facteurs peuvent être l'emplacement des boutons, la forme et la nature du boîtier ainsi que sa taille. Quant à l'utilisation, on doit pouvoir avoir les même avantages que le papier, c'est à dire la possibilité de faire des annotations ainsi que de mettre des marqueurs.

Au niveau des composantes physiques internes, il y a aussi certaines spécifications à poser. Il faut avant tout un processeur spécifique, destiné surtout à  l'affichage de texte et de graphiques. Comme mentionné précédemment, il faut suffisamment de mémoire pour stocker les pages, un écran de haute résolution pour une lecture prolongée ainsi qu'un écran tactile. Les batteries doivent être d'un poids raisonnable et avoir une durée d'utilisation assez longue. Un microphone et des haut-parleurs intégrés semblent être actuellement un accessoire dont on aurait du mal à se passer à l'heure des documents multimédia. Comme nous allons le voir, les différents constructeurs ont favorisé plus ou moins l'une où l'autre des options et suivant nos besoins, certains modèles seront donc mieux adaptés par rapport à d'autres.

Top


Table des matières          Précédent: Table des matières          Suivant: Comparatif

David Vaucher

[Descriptif] [Rapport] [Sommaire] [Introduction] [Comparatif] [Utilisation Pratique] [Conclusion]